Texte sur bandeau
sur bandeau ligne 2

Des ateliers au plus proche des problématiques industrielles et des enjeux des chercheurs.

Les ateliers sont organisés par la direction scientifique de LILLIAD Learning center Innovation en étroite collaboration avec les pôles de compétitivité.

La vocation de ces ateliers : contribuer à mettre en relation, au travers de projets d’innovation collaborative, le monde de l’entreprise et de la recherche.

Les pôles de compétitivité repèrent des sujets de R&D dans les entreprises, des sujets que s’approprie la direction scientifique de LILLIAD Learning center Innovation pour construire les ateliers. EuraMaterials et AQUIMER, mobilisés dès le début de l’expérience, ont été rapidement rejoints par les autres pôles de compétitivité. Ces ateliers sont le fruit d’échanges préalables dans l’entreprise et au sein des équipes de recherche de l’université sur des problématiques industrielles identifiées.

Témoignages

Chercheur à l’IRCICA - Institut de recherche sur les composants logiciels et matériels pour l’information et la communication avancée.

« Dans cette étape de prématuration, les ateliers chercheurs-entreprises sont un moyen privilégié pour favoriser les échanges avec des industriels. Le format des ateliers basés sur la convergence des problématiques des industriels et des compétences des chercheurs offre un terrain fertile  scientifiquement et humainement.

L’atelier  auquel j’ai participé a donné lieu à un projet START-AIRR actuellement en cours.
Les résultats de la recherche effectués lors de ce projets pourront être valorisés par la SATT »

Responsable BU science du numérique et de l’ingénieur - SATT

« La SATT Nord participe activement aux ateliers de l’Université de Lille, pour identifier les besoins d’accompagnement technologique à mettre en place.
Les ateliers innovation permettent d’identifier les besoins marchés de l’entreprise partenaire pouvant découler sur des développements technologiques réalisés au sein des laboratoires de l’Université de Lille.

La SATT Nord, en tant que « filiale » de valorisation de la recherche publique de l’Université de Lille, intervient dès le démarrage du projet, via l’évaluation technique du programme d’accompagnement Start-AIRR, financé par la Région Hauts de France, qui est mis en œuvre pour la réalisation d’un premier démonstrateur.

À la fin de ce programme, les équipes de la SATT prennent le relais, avec la mise à disposition de ressources techniques, juridiques, propriété industrielle, business et communication, et les moyens financiers du fonds de maturation, afin d’assurer le développement de la technologie jusqu’au prototypage, puis pour valoriser la technologie auprès de l’entreprise partenaire, ou via la création d’une start-up. »